Actualités

Mahola redonne vie à la salle Rosenberg.

mahola_actu_rosenberg

Au 21 rue La Boétie, la salle Rosenberg retrouve une seconde vie au rythme de l’art. Rappelons que cette salle mythique fut un lieu incontournable de la scène artistique française et internationale entre 1910 et 1940. C’est en 1911 que Paul Rosenberg, grand-père d’Anne Sinclair et marchand d’art, s’installe au 21 rue La Boétie dans le 8ème arrondissement de Paris. L’endroit regroupe des artistes qui commencent à se faire connaître ou encore des amis : on retrouvera notamment Picasso, Matisse, Braque.

Mais pendant la Seconde Guerre Mondiale, en 1941, le lieu est saisi par la Gestapo qui y installe l’Institut des Questions Juives. Contraint de partir pour New-York, Paul Rosenberg est obligé d’abandonner sa salle de prédilection…

« Cette salle est un lieu emblématique de Paris, chargée d’histoire. Il me tenait à cœur de rouvrir cet espace pour lui redonner une seconde jeunesse. Nous espérons pouvoir lancer de nouveaux peintres, sculpteurs ou autres. Nous avons pu ainsi exposer l’artiste marocaine Mouna Bensaïd et son travail autour de la Femme et du Pouvoir, ou encore Joseph Aragon et son exposition « Toiles Paradoxales.» explique Claude Guillaume, directrice générale de l’Agence Mahola, présente dans les locaux depuis 2013.

Une initiative qui se veut durable et qui apportera un nouveau lieu d’exposition pour de jeunes artistes en devenir.